Tout est à nous !


Signez l’appel de la CGT

accedez à la pétition

moins

Vu et Lu dans Marianne

agile

Marianne n°979 (15 au 21 janvier)

En 2015, les stars du CAC 40 auront versé 56 milliards d’euros à leurs actionnaires, soit 53% des bénéfices déclarés. Et il est prévu de faire encore mieux en 2016. C’est du jamais-vu depuis les débuts de la Vème république. La France peut ainsi se déshonorer du titre de champion du monde des dividendes versés. Aucun autre pays n’est allé aussi loin dans la promotion du rentier, métier d’avenir hexagonal. Même les Etats-Unis, pays du capitalisme roi, se gardent d’une telle débauche. Part l’un de ces contre-pieds dont l’histoire est friande, il aura donc fallu attendre le retour de la gauche aux affaires pour assurer une « pluie de dividendes ». En vertu de quoi, la crise perdure, les investissements stagnent, les salaires se traînent, les entreprises licencient et le chômage explose. ..

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>