Archives mensuelles : avril 2016

encore et toujours, SOUTIEN aux AKERS en LUTTE

Ce mardi 19 nous sommes retournés à Berlaimont pour manifester à nouveau notre soutien aux salariés en lutte.
Nous y étions en excellente compagnie : CGT Akers, CGT PSA, CGT Mercedes, CGT Toyota, CGT Sevelnord, CGT Areva, CGT Cerec à Requignies, CGT retraités, etc…
Les échanges furent riches et vivants autour de Jean Pierre dont rien n’entame le dynamisme : la seule lutte qu’on est sûrs de perdre, c’est celle que l’on ne mène pas.
Le prochain épisode pour Akers, c’est le Vendredi 22 avril : rencontre avec le Conseil Régional
Notre soutien doit se manifester encore : rassemblement à 9 h. devant le Conseil Régional à Lille.
Soyons nombreux autour des Akers !

CgKclgEWEAA1Oh7

Share

Confirmation : Jean-Luc Mélenchon sera chez les Akers le samedi 16 avril

944996_10153616563905749_5531633808226737611_n

Malgré tous les obstacles,
Au-delà de toutes les avanies,
En dépit de la désinformation générale

ON LACHE RIEN

LE SAMEDI 16 AVRIL

Jean-Luc Mélenchon
sera bien présent à partir de 13h.30
sur le site Akers de Berlaimont

Nous nous réjouissons dès a présent de constater que la simple annonce de cette visite a déclenché simultanément l’enthousiasme de tous les insoumis de la région et l’hostilité du patronat !

Les travailleurs en lutte peuvent compter sur le soutien toujours vigilant de nos militants, comme le confirme la présence de Jean-Luc Mélenchon au côté des Akers ce samedi 16 à Berlaimont !

Samedi à Berlaimont ce sera donc JOUR DEBOUT !

Share

J.L. Mélenchon vient soutenir les Akers le 16 avril à Berlaimont

944996_10153616563905749_5531633808226737611_n


SAMEDI 16 AVRIL

Les Akers organisent une journée « portes ouvertes » sur leur site de Berlaimont

Jean Luc Mélenchon sera présent à partir de 14h.

Programme

A partir de 10h. accueil des visiteurs et des soutiens
Vers 12h. Barbecue
Visite de l’usine
Prises de paroles des syndicalistes en lutte
(Akers, Vallourec, Alstom, Sambre et Meuse, …)
Intervention de Jean Luc Mélenchon
suivie de rencontres privées et d’une conférence de presse

Nous nous devons d’être le plus nombreux possible.
Mobilisez tous vos amis et contacts

séparation

Share

NON A LA LOI TRAVAIL

12983463_10153851479180379_1387651134723973708_o

Chers Camarades et Partisans du Valenciennois et d’ailleurs.
Vous le savez : les bassins industriels du valenciennois et de Sambre Avesnois
sont sacrifiés.

Le capitalisme financier, après avoir surexploité les ouvriers d’ici, veut s’en débarrasser. Faut-il dresser la liste des sites, de leurs sous-traitants ?
Chacun connaît un proche, un voisin, victime de ces rapaces qui pillent et volent le fruit du travail avant de s’envoler vers le Panama ou d’autres cieux pour cacher leur butin.

Nous refusons la loi-travail (qui devrait se nommer « loi du capital ») parce qu’elle choisit d’aider les bourreaux contre les victimes.
Notre camp est celui des ouvriers, des travailleurs, de ceux qui produisent et qui n’exigent en retour qu’une vie bonne et digne, non des tas d’or qu’ils iraient ensuite dissimuler.

Nous voulons le retrait total de la loi et nous appelons donc aux manifestations du Samedi 9 avril.

En soutien aux Akers, à ceux de Vallourec, à ceux de Sambre et Meuse dont nous partageons tous les combats, nous avons choisi de manifester à Maubeuge : rendez-vous 9h.30 face à l’hôpital

P.G. Valenciennes-Avesnois

pour rappel
SAMEDI 9 AVRIL
MANIFESTATIONS
Valenciennes 10h. Place d’armes
Lille, 15h. Porte de Paris

Share

Licenciés pour avoir manifesté !!!

Licenciés pour avoir fait grève: poisson d’avril ?

vdn-fonderies

Patrick Turpin, Sébastien Bernard et Pascal Poiret, tous trois militants CGT et salariés des Fonderies du Nord à Hazebrouck (59) ont reçu leur lettre de mise à pied. Selon leur employeur, ils ont commis une faute. Leur crime ? C’est d’avoir participé à la grève du 31 mars contre la loi El-Khomri. Les 3 camarades avaient pourtant prévenu leur employeur dans les délais prévus par la loi !
Le Parti de Gauche considère les sanctions comme une manœuvre d’intimidation patronale alors que le mouvement contre la loi « Travail » s’amplifie partout. C’est une entrave inacceptable au droit de grève.
Le PG apporte son total soutien et son entière solidarité aux 3 salariés des Fonderies du Nord. Il dénonce la répression syndicale dont sont victimes les camarades de la CGT. Nous appelons les citoyens à se mobiliser pour affirmer publiquement leur solidarité.

Share