Archives mensuelles : mars 2014

Le PCF et le PG ont célébré l’anniversaire du 19 mars

19 mars st saulve

Ce mercredi 19 mars, à l’occasion de l’anniversaire de la fin de la Guerre d’Algérie, une délégation, composée de membres du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche et du monde des anciens combattants, a effectué un dépôt de gerbes au monument aux morts de Saint-Saulve. Une minute de silence a été observée. Jean-Claude Quillet-Vilette, pour le PCF et Christophe Marescal pour le PG, se sont félicités de la promulgation de la loi, votée le 6 décembre 2012 par le Parlement, faisant du 19 mars une journée nationale du souvenir et de recueillement en mémoire des victimes des combats qui se sont déroulés en Afrique du Nord entre 1952 et 1962. Ils ont vivement regretté qu’aucune cérémonie officielle ne soit organisée par la municipalité, alors qu’une circulaire préfectorale a invité chaque commune à célébrer cette date anniversaire.

Share

Le 18 mars, dans la rue aussi pour l’École du peuple !

 Le Parti de Gauche soutient pleinement la grève interprofessionnelle du 18 mars 2014. Il lance un appel à une large mobilisation pour faire de cette journée un succès indiscutable.

Le monde de l’éducation doit y prendre toute sa place. L’École est en effet touchée par l’offensive globale. L’ensemble des personnels lient la lutte générale pour l’augmentation des salaires dans le public comme dans le privé et la relance de l’emploi avec la nécessaire mobilisation contre les projets Peillon visant à briser le statut national des professeurs.

Les projets ministériels cherchent à disloquer l’école publique et à réduire son coût dans la logique des politiques d’austérité confirmées par le pacte de responsabilité par deux moyens : l’augmentation de la charge de travail des enseignants et leur soumission au « projet d’établissement » lié au « contrat d’objectif » avec les collectivités territoriales, conduisant à la territorialisation de l’enseignement. Les décrets actuels, définissant les obligations de service en termes d’heures de cours, représentent au contraire un rempart pour limiter l’accumulation de tâches inutiles et contrer le zèle des potentats locaux. Tous ces projets ne peuvent que conduire à une dégradation de la transmission des savoirs. Il s’agit bien d’une entreprise planifiée pour vider l’enseignement public de sa substance et in fine déqualifier massivement la jeunesse du peuple.

La récente et vigoureuse résistance d’une partie des enseignants, dont ceux de classes préparatoires, face à l’attaque générale contre le statut des enseignants et la baisse salariale immédiate, montre qu’il est possible de créer un rapport de force obligeant le gouvernement à reculer. Après avoir dû temporiser, Peillon a repris l’initiative en dévoilant la nouvelle version des « fiches métiers » qui servira de base à son projet de décret qu’il doit présenter le 27 mars.

Le Parti de Gauche appelle à une prise de conscience du secteur de l’Éducation à l’occasion de la grève interprofessionnelle du mardi 18 mars 2014. La résistance doit être à l’ordre du jour pour manifester son opposition sans équivoque à la politique gouvernementale.

Pour la Commission nationale Education du PG,

Francis DASPE et Yann SALMON

Share

Lettre ouverte à « Maubeuge toujours »

Monsieur Xavier Dubois Secrétaire de la cellule PCF Maubeuge,
Mesdames et Messieurs les candidats PCF et républicain « Maubeuge toujours »,

Maubeuge est la ville centrale de la Sambre, donc politiquement la plus regardée, elle compte parmi les villes de plus de 30 000 habitants. Votre responsabilité est donc importante dans ces élections. Il en va de l’image que donnent le PC et le FDG.
Or, non seulement une liste commune a été négociée avec le PS local, mais sur cette liste apparaissent des personnalités de droite, Monsieur Jean-Yves Herbeuval, candidat UMP en 2008, ancien Président de la Fédération RPR du Nord et Monsieur Michel Grave ancien colistier de Jean-Claude Decagny.
Mais qu’allez-vous faire dans cette galère ? L’UMP et le PS détruisent depuis des années, les droits des travailleurs, les services publics, et sont favorables à une Europe capitaliste. S’associer à eux c’est cautionner la politique nationale que vous le vouliez ou non !

Revenons à Monsieur Rémi Pauvros tête de liste, il a voté la retraite à 66 ans, l’ANI, le TSCG, les cadeaux au grand patronat au niveau national. Contribuant ainsi à la destruction petit à petit du Programme du C.N.R. Il a également voté la baisse de 1,5 Milliards d’Euros, des dotations aux Collectivités Locales, ce qui va aggraver à Maubeuge l’austérité que vous prétendez combattre !

On nous annonce maintenant la délocalisation de l’Inspection du Travail dans le cadre de la loi Sapin que Monsieur Pauvros se dit prêt à voter dans un courrier (même si avec le brio qu’on lui connaît dans l’art de la langue de bois, il dit souhaiter que ce service public reste à Maubeuge, alors que précisément la délocalisation est la résultante de la dite loi !) Quant à la CAF, elle annonce qu’elle ne recevra plus que sur rendez-vous pris sur internet.
La M.A.P, Modernisation de la Vie Publique, copié-collé de la RGPP, Réforme Générale des Politiques Publiques, elle, continuera d’achever la destruction des services publics par l’austérité et la diminution des fonctionnaires qui manquent pourtant cruellement à la Sambre !

Vous prétendez vous présenter pour amoindrir l’impact de toutes ces mesures mais votre seul combat de 2008 à 2014, n’a pas consisté à voter contre mais à s’abstenir de temps à autre.

Par votre candidature sur cette liste, vous faîtes acte d’allégeance au PS et cautionnez la politique d’austérité, vous trahissez le serment du Front de Gauche, vous brouillez le message de la gauche
radicale. Tout cela pour au maximum six élus (si les résultats sont les mêmes que 2008, ce qui est hautement improbable vu l’insatisfaction des citoyens vis-à-vis de la politique du gouvernement PS). C’est
ridiculement peu pour peser sur la politique municipale !

Avec cette stratégie, vous allez perdre des militants et des électeurs : beaucoup disent qu’ils s’abstiendront ou voteront blanc ! Monsieur Pauvros, lui, n’a rien à y perdre puisqu’il récupéra les quelques voix qui se porteront sur vous, et celles de l’UMP allant à Herbeuval.
Le PS qui a toujours utilisé le FN, compte sur une triangulaire afin d’emporter les élections puisqu’il suffit de 10 % au FN pour se maintenir et il a obtenu 23.08 % aux présidentielles. Dans cet imbroglio PS / Droite/ EELV/ PC (on croit rêver) il vous sera impossible de compter vos forces !

Le FDG avait obtenu à Maubeuge 13, 54 % des voix ( ce qui est mieux que la moyenne nationale), voix auxquelles pourraient s’ajouter les 1% obtenus par le NPA. Compte tenu de l’immense déception générée par le gouvernement socialiste, nous pouvions espérer capitaliser les voix de gauche sur une liste autonome Front de Gauche. A la construction par une action militante d’une véritable et puissante force de Gauche, vous avez préféré les tripatouillages électoralistes avec la majorité présidentielle et locale. Tout cela pour au maximum trois places d’adjoints payées au prix fort par un FDG qui avait suscité tant d’espoirs en 2012 et dont vous brouillez l’image. Quel gâchis !

Face à cette regrettable situation, il ne reste plus aux militants déçus qu’à se battre avec une détermination toujours plus forte afin de construire dans la Sambre la Gauche Radicale et Alternative dont le territoire a besoin plus que jamais pour par exemple mettre en place:

  • une régie publique des transports
  • une régie publique de l’eau ( incluant la gratuité des premiers m3, une tarification adaptée, un service au prix coûtant… etc )
  • une politique du logement juste et ambitieuse n’excluant pas de réquisitionner les logements vides ( 1033 logements vides sur la commune de Maubeuge , Source : INSEE ) pour faire face à une demande non satisfaite et non satisfaisante plongeant les citoyens dans la précarité et l’insalubrité.

Veuillez agréer nos sincères salutations militantes.

Le Parti de Gauche Sambre Avesnois

Share